Lors de ses différentes missions, le médecin du travail est de plus en plus confronté au syndrome d’épuisement professionnel.
Face à ce constat quel est son rôle pour aider les entreprises ?
Quelle collaboration peut-il mettre en place avec le psychologue du travail ?



Retour sur une action de sensibilisation du SSTI dans une entreprise adhérente.

Suite à une réunion de CHSCT dans un établissement médico-social, le médecin du travail a pu identifier une souffrance vécue par l’équipe d’encadrement.
Cette équipe a exprimé des difficultés en lien avec leur fonction de manager : absentéisme, conflit entre les salariés …
Le médecin du travail a proposé à la directrice de l’établissement une rencontre avec la psychologue du travail du SSTI afin d’échanger sur la situation et proposer une éventuelle intervention. Proposition acceptée.



Analyse de la situation pour une solution adaptée

Lors de la rencontre, la directrice et l’équipe d’encadrement ont pu témoigner librement et exprimer leurs besoins. L’analyse de ces besoins  et un premier repérage des problématiques psychosociales vécues ont permis à la psychologue de proposer une solution adaptée.



Mise en place de l’Atelier-sensibilisation

Pendant 2 séquences de 3 heures, cinq managers de l’établissement médico-social ont pu participer à l’atelier-sensibilisation sous la thématique : “Management : vecteur de qualité de vie au travail”.

Ces interventions sont incluses dans la cotisation du SSTI et ne représentent aucun coût supplémentaire pour l’entreprise.

Lors de ces ateliers il est question d’apporter des informations et de partager des échanges de pratiques. Le but étant de permettre un temps d’expression réflexive entre managers, sur leur travail d’encadrement, les difficultés rencontrées dans leur activité, les méthodes de communication, les organisations de travail ( temps, priorités…), les postures au travail …. – mais aussi de mettre en lien des éléments théoriques et pratiques en matière de prévention des risques psychosociaux.



icone_contactTémoignage de la directrice de l'établissement

“ Les trois réunions passées avec la psychologue du travail nous ont permis de nous poser réellement plusieurs heures, tous ensembles, et de réfléchir (identifier parfois) aux difficultés rencontrées quotidiennement par chaque membre d'équipe :
interruptions incessantes, multitude de démarches et projets à mener dans un temps contraint, exigence des professionnels … ,

mais surtout aux améliorations à apporter pour garantir une qualité de vie au travail.”

 

« […] cette expérience a été très positive. Evidemment nous avons à y travailler sur le long cours, et les habitudes ancrées reprennent parfois le dessus, mais nous gardons en mémoire ce qu’il convient d’éviter de faire... et nous le partageons. »

Pour mettre en place un atelier de sensibilisation
prenez contact avec votre médecin du travail