Les équipes du SSTI vous conseillent sur les causes et recommandations pour chaque zone d’inconfort devant son écran d’ordinateur.

Téléchargez la plaquette

Liens utiles : Travail sur écran   /   Prévenir la survenue du syndrome du canal carpien ou soulager les symptômes


Pour chaque inconfort : causes et recommandations

ZONE D’INCONFORT : LE COU

-Tête penchée vers l’avant: lecture de documents à plat, écran trop bas, utilisation d’un ordinateur portable de façon continue sans support, ce qui oblige à baisser la tête ; ou l’arrière :  verres progressifs qui obligent à lever la tête en arrière, écran trop haut;

Tête tournée sur le côté : écran décalé, téléphonie éloignée, en situation d’accueil public : le salarié n’est pas situé face à la porte d’entrée…

-Tête penchée sur le côté: maintien du téléphone entre la tête et le cou;

-Posture statique;


RECOMMANDATIONS :
  • – Prévoir un porte document positionné de manière adaptée en hauteur et profondeur;
  • – Ajuster le haut de l’écran au niveau de la ligne de vision
  • – Abaisser l’écran si vous portez des verres correcteurs;
  • – Placer l’écran face à soi.;
  • – Placer téléphone (à gauche pour les droitiers et inversement), imprimante et autre accessoire utilisés fréquemment en zone de confort ,et si impossible, à distance, pour obliger à se lever;
  • – Placer le bureau face au flux des arrivants;
  • – Oreillette ou casque si appels nombreux et enregistrement sur l’écran concomitant;
  • – Travailler les épaules détendues

ZONE D’INCONFORT : LES MEMBRES INFÉRIEURS

  • – Circulation sanguine gênée: mauvais appui des pieds sur le sol, jambes croisées, repliées;
  • – Jambes contractées: retiennent le déplacement du siège ou du repose pied;
  • – Encombrement sous l’espace de travail

RECOMMANDATIONS :
  • – Utiliser un repose pied et ajuster sa hauteur et son inclinaison; 
  • – Eviter les surfaces de plancher trop lisses ou glissantes
  • – Dégager l’espace sous le plan de travail




ZONE D’INCONFORT : LES ÉPAULES

– Epaules arrondies (rentrées) : clavier ou souris trop bas, écran ou bureau trop bas, écran trop incliné vers l’avant, reflets sur l’écran, mauvais éclairage, mauvais appui sur les avants bras;

– Epaules écartées de l’axe du corps : clavier, souris, téléphone ou autres objets placés trop loin ou sur le côté, souris à une hauteur différente de celle du clavier, bureau trop haut.


RECOMMANDATIONS :
  • – Disposer le clavier directement face à soi, à 10/15 cm du bord du bureau; garder les bras près du corps lors de l’utilisation de la souris, la placer à la même hauteur que le clavier et près de lui;
  • – Ajuster la hauteur de la table et du siège, utiliser repose pied au besoin;
  • – Ajuster et utiliser des appuis ou supports pour les avants bras: accotoirs ou appuis fixés au bureau, compatibles avec les activités de travail;


ZONE D’INCONFORT : COUDES – POIGNETS – MAINS 

– Angle du coude et/ou du poignet incorrect, mains et avant bras non appuyés :

– Clavier trop bas ou trop près du bord ou trop volumineux (gêne pour positionner souris ou document);

– Difficulté pour saisir un dossier ou classeur ;

– Souris trop élevée, trop éloignée ou vitesse du pointeur non adaptée;


RECOMMANDATIONS :

  • – Pas d’utilisation prolongée d’un portable;
  • – Appui des avant bras sur le bureau et non poignets ou coudes;
  • – Positionner les documents ou accessoires les plus utilisés en zone de confort pour éviter les mouvements répétés d’hyper extension des bras, utiliser un clavier court et un pavé numérique séparé;
  • – Utiliser les raccourcis clavier et barre tabulation;
  • – Choisir une souris adaptée (souris verticale par exemple), un tapis souris avec gel ( douleur poignet).

Eviter les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) 



ZONE D’INCONFORT : LE DOS 

– Dos trop droit ou trop rond : siège trop bas ou trop haut

– Dos mal appuyé : assis en bord de siège/siège non adapté ou non réglé ;

– Dos en torsion ou penché sur le coté: difficulté pour allumer l’UC connecter une clé USB ou poser un CD; l’écran n’est pas en face;

– Les pieds touchent difficilement le sol à plat;

– Posture statique;

 

RECOMMANDATIONS :
  • – Ajuster la hauteur du siège;
  • – Ajuster le dossier et vérifier les appuis
  • – Vérifier l’adhérence des roulettes et du repose pied;
  • – Utiliser une UC plate, ou un support UC, ou une rallonge USB;
  • – Si travail sur ordinateur portable de façon intensive, privilégier plutôt une station d’accueil ou un rehausseur de portable avec clavier et souris annexes.

 ZONE D’INCONFORT : FATIGUE VISUELLE

– Reflet sur l’écran, distance œil/écran inappropriée, contraste insuffisant entre caractères et fond, taille des informations insuffisante, pointage difficile, trop d’information par page;

– Ecran très lumineux, mur derrière l’écran clair et/ou brillant.

– Sources lumineuses dans le champ de vision, éclairage trop intense ou insuffisant.;

– Correction de la vision mal adaptée;

– Température, hygrométrie, ventilation mal régulés;

 

RECOMMANDATIONS : 
  • – Placer l’écran perpendiculaire aux fenêtres( distance>1m50), distance œil/écran de 50 à 70cm selon l’écran;
  • – Intégrer l’ergonomie du logiciel dans le cahier des charges à sa conception ;
  • – Nettoyer régulièrement l’écran, régler contraste et luminosité en fonction de la clarté ambiante, prévoir des surfaces mates et de teinte moyenne;
  • – Eviter éclairage direct dans un angle de 30° au dessus du niveau des yeux, 300 à 500 lux homogènes maximum. Eclairage individuel si besoin;
  • – Faire vérifier sa vue régulièrement;
  • – T°~20-24°, 40-60% d’humidité, pas de courant d’air;
  • – Clignez des yeux et regardez régulièrement au loin;
  • – Pauses régulières toutes les 2 heures (ex: 10 minutes)
 

ZONE D’INCONFORT : FATIGUE INTELLECTUELLE 

– Bruit ambiant gênant: téléphones,  imprimantes, photocopieurs

– Monotonie, répétitivité des tâches, indicateurs de performance uniquement quantitatif.

– Logiciel inadapté par rapport au résultat attendu, transmissions lentes ou perturbées, interruptions fréquentes de tâches.


 RECOMMANDATIONS : 
  • Niveau de bruit conseillé=55dBA, prévoir la possibilité de s’isoler pour effectuer des tâches demandant une concentration importante.
  • – Intégrer la prévention des risques psycho-sociaux aux projets techniques ou organisationnels.
  • – Prévoir un support utilisateur disponible, faire remonter les difficultés rencontrées.



Je souhaite faire appel à un ergonome pour une sensibilisation