Les équipes du SSTI vous informent sur la conduite à tenir en cas de symptômes dus au coup de chaleur et vous conseillent sur la prévention et les bons réflexes.


Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le numéro vert dédié, mis en service du 1er juin au 31 août 2017 de 9 heures à 19 heures afin de vous informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs : CANICULE INFO SERVICE : 0 800 06 66 66 (appel gratuit) et consulter les sites de l’INRS, de l’ANACT et de l’OPPBTP, du Service public.


  Téléchargez la plaquette de recommandation du SSTI


Fatigue, sueurs, déshydratation, coup de chaleur… Une vague de chaleur estivale ou de canicule peuvent rendre le travail difficilement supportable et créer de réels risques pour la santé.

Il existe cependant des solutions permettant d’améliorer la situation de travail vécue par les salariés et de prévenir le risque du coup de chaleur.


MESURES A APPLIQUER POUR LES EMPLOYEURS

Afin de limiter les accidents du travail liés aux conditions climatiques, quelques mesures simples doivent s’imposer aux employeurs. C’est en ce sens qu’a été publié le décret n°2008-1382 du 19 décembre 2008 relatif à la protection des travailleurs exposés à des conditions climatiques particulières.

Désormais, tout employeur doit :

  • – intégrer au « document unique » les risques liés aux ambiances thermiques ; et, dans le secteur du BTP, mettre à la disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l’organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes.

LES CONSEILS DE PRÉVENTION :
  •  – aménager les horaires de travail: commencer plus tôt le matin, augmenter le nombre de pauses,
  •  – alléger, si possible, la charge de travail,
  •  – prévoir des endroits plus frais pour les pauses,
  •  – boire beaucoup d’eau très régulièrement ( 1 verre tous les 1/4 d’heure),
  •  – porter des vêtements amples et légers (pas de travail torse nu à l’extérieur),
  •  – se protéger la tête, la nuque et les yeux à l’extérieur,
  •  – surveiller les collègues (éviter le travail isolé),
  •  – être plus vigilant en cas de prise de médicament, d’antécédents médicaux  ou de grossesse,
  •  – prudence accrue en cas d’utilisation de produits chimiques.
  • Prévenir les risques à la chaleur : C’est agir sur l’organisation du travail .
  • Adoptons les bons réflexes !

LES RISQUES LIES A LA CHALEUR : 4 niveaux 
  1. ROUGEURS, MAUX DE TÊTE
  2. TRANSPIRATION IMPORTANTE ET CRAMPES
  3. FATIGUE INTENSE, JAMBES EN COTON, SUEURS FROIDES, NAUSÉES, VOMISSEMENTS
  4. LE COUP DE CHALEUR  »  le cœur qui s’emballe , forte fièvre à 40°C/41°C, la peau est sèche et chaude,  Somnolence, vertiges , délire ,  perte de connaissance pouvant aller jusqu’à la mort.

AGIR RAPIDEMENT  !  CONDUITE À TENIR EN CAS DE SYMPTÔMES

Il peut s’agir des premiers signes d’un coup de chaleur, c’est une urgence médicale.


  •  – IL FAUT AGIR RAPIDEMENT, EFFICACEMENT ET  DONNER LES PREMIERS SECOURS
  •  – ALERTER les secours médicaux en composant le 15
  •  – RAFRAÎCHIR la personne.
  • >  transporter la personne à l’ombre ou dans un  endroit frais et lui enlever ses vêtements,
  • > asperger le corps de la personne d’eau fraîche,
  • > faire le plus de ventilation possible,
  • > donner de l’eau si la personne est bien consciente,
  • > si la victime est inconsciente la mettre en position latérale de sécurité en attendant les secours (SST).

PARTICULARITÉS SUR LES LOCAUX DE TRAVAIL
  • – Surveiller la température des locaux,
  • – Renouveler l’air,
  • – Rafraîchir avec un ventilateur (seulement si la température est inférieure à 32° c),
  • – Supprimer toute source non utile de chaleur (appareils électriques…),
  • – Redoubler de vigilance à partir de 34°c dans les locaux,


Action réalisée chez un adhérent pour prévenir les risques liés à la chaleur




Contactez- nous