Un suivi individuel simple

Les salariés affectés à un poste sans risque bénéficie d‘un suivi individuel simple, c’est à dire qui ne sont pas concernés par la liste des postes à risques fixée par l’article R 4624-23 du Code du travail exposant les salariés :



Périodicité des visites 

Après la première visite , la visite d’information et de prévention initiale, le salarié bénéficie d’un renouvellement de cette visite selon une périodicité qui ne peut pas excéder 5 ans. En pratique, le délai entre deux visites est fixé par le médecin du travail qui prend en compte les conditions de travail, l’âge et l’état de santé du salarié, ainsi que les risques auxquels il est exposé.

Tout travailleur dont l’état de santé, l’âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels il est exposé le nécessitent, bénéficie de modalités de suivi adaptées selon une périodicité qui n’excède pas une durée de trois ans notamment : 

- les travailleurs handicapés
- les salariés titulaires d’une pension d’invalidité 
- les travailleurs de nuit
- les travailleurs exposés aux agents biologiques pathogènes groupe 2
- les travailleurs exposés aux champs électromagnétiques

Dans tous les cas le médecin du travail reste juge des modalités de la surveillance et du délai des visites.